Procédure de reconnaissance des mobilités entrantes :
 
Pour une mobilité entrante à des fins d’études, le lycée fournit à l’étudiant un relevé indiquant de façon claire les enseignements suivis avec pour chacun d’eux, le nombre d’heures de formation et les notes obtenues, accompagnées d’une appréciation sur le travail fourni et sur l’investissement de l’étudiant.

Pour la même mobilité entrante, mais à des fins de stage, une grille d’évaluation et d’appréciation est complétée par l’entreprise. A l’issue du stage, l’étudiant présente succinctement  un bilan de son stage dans la langue de son choix devant un jury composé de deux membres du bureau de la mobilité internationale du lycée, d’un professeur de la filière et d’un professionnel de la filière.


Procédure de reconnaissance des mobilités sortantes :

Pour la mobilité des étudiants sortants à des fins de stage, le référentiel du diplôme prévoit la rédaction d’un rapport de vingt pages comprenant la présentation de l’entreprise et la présentation d’une réponse à une problématique interne à l’entreprise définie en amont de la période de stage. Le rapport fait l’objet d’une présentation orale devant un jury composé d’un enseignant professionnel, d’un enseignant en management et d’un professionnel. Cette soutenance est évaluée et la note prise en compte pour la délivrance du diplôme.